Comment reconnaître un bon spécialiste en référencement naturel ?

Quelques éléments clés pour repérer son freelance en optimisation de référencement naturel

De nos jours, plus de 70% des utilisateurs commencent leur navigation web par une recherche.

La position dans les résultats est devenue primordiale pour acquérir de nouveaux clients ou visiteurs. De plus, avec les mises à jour régulières des algorithmes des moteurs de recherche, il est souvent compliqué de rester informé. Dernièrement, Google a publié un contenu où l’entreprise conseille à tous les propriétaires de site web d’engager un spécialiste SEO.


Dans cette démarche, Il n’est pas rare d’observer l’abréviation SEO sur de nombreux CV, que ce soit pour un rédacteur web, un spécialiste en webmarketing ou un chef de projet digital. Cependant, tous les candidats ne font pas de bons consultants SEO.


Romain est l’un de mes consultants SEO freelance. Il aide les entreprises à optimiser leur visibilité dans les résultats de recherche des sites comme Google, Yahoo, Bing, Qwant, etc. Son travail s’effectue à plusieurs niveaux. Il assure que l’intégration du code HTML est correcte pour l’exploration des robots des moteurs de recherche. Il accompagne le rédacteur web dans la définition des contenus et l’utilisation des mots clés. Il travaille main dans la main avec le responsable UX pour offrir la meilleure expérience utilisateur. Il recherche des partenariats pour effectuer de l’échange de liens afin d’améliorer votre notoriété. Enfin, expert en analyse de données, il observe les nouvelles tendances et les performances de votre site pour vous offrir des décisions stratégiques basées sur la donnée.

Mise en place et l'optimisation de balises H1

Pour m’assurer de vous fournir les meilleures ressources en référencement naturel, je suis les informations ci-dessous.


Les compétences variées du consultant SEO

Un spécialiste en référencement naturel doit possèder les compétences suivantes :


Le développement web

Un bagage technique avancé en développement web pour échanger avec les intégrateurs afin d’assurer les bonnes pratiques pour l’exploration et les optimisations pour le chargement des pages.


La rédaction web

Une capacité pour la rédaction web afin d’accompagner les rédacteurs dans la conception de contenu textuel optimisé pour répondre à l’intention de recherche des internautes.


L’organisation du contenu

Une organisation aigue pour le développement de nouvelles pages ou de nouveaux articles afin de respecter un calendrier éditorial et d’harmoniser la stratégie autour du maillage interne.


L’analyse des statistiques

Un esprit analytique pour suivre les performances d’un site Internet sur les moteurs de recherche et en interne afin de prendre des décisions basées sur les données et l’expérience utilisateur.


La communication

Un bon communiquant afin de vulgariser la technicité du SEO et entretenir des relations privilégiées avec les autres propriétaires de site Internet dans le but de construire une stratégie de backlinks.


La croissance de l’entreprise

Une pensée focalisée sur le retour sur investissement afin de travailler exclusivement sur les aspects d’un site web qui peut potentiellement rapporter du chiffre d’affaires ou de la notoriété à une entreprise.


La curiosité

Une veille régulière sur le web et à travers diverses conférences pour se tenir informer des dernières tendances et apprendre des autres professionnels dans le domaine du référencement naturel.


Les outils qu’il utilise pour le SEO

Certains sont très connus dans le domaine du référencement pour accélérer certaines tâches quotidiennes. Un spécialiste SEO doit utiliser fréquemment un ou plusieurs des outils suivants :

  • Moz / SEMRsuh / Ahref / SEObserver
  • Screaming Frog / OnCrawl
  • Google Keyword Planner / Yoda Insight / Answer The Public / Ubersuggest
  • Google Search Console / Google Analytics / Google Tag Manager
  • Majestic / Linkody


Sa place au sein de l’équipe et de l’entreprise

Le SEO freelance doit être un joueur d’équipe. En dehors des petites entreprises, il ne fait rien lui-même sur le site Internet. Il doit travailler quotidiennement avec les professionnels suivants.

  • Le développeur web pour améliorer les performances du site
  • L’intégrateur web afin de faciliter l’exploration du contenu d’une page
  • Le webmaster dans le but d’alimenter un site web de façon SEO friendly
  • Le rédacteur pour optimiser les textes aux moteurs de recherche
  • Le designer UX afin d’améliorer l’expérience utilisateur après leur recherche
  • Le marketer dans le but de développer des stratégies d’acquisition omnicanales
  • Le directeur pour présenter ses travaux et ses résultats


Ce qu’il faut retenir pour engager un consultant SEO

Un spécialiste en SEO est un professionnel basant ses décisions sur la donnée. Les domaines d’activité sont larges et les internautes ne recherchent pas de la même façon un garagiste automobile et une paire de chaussure. Une optimisation fonctionnant dans l’un ne fonctionnera peut-être pas l’autre. C’est un joueur d’équipe qui comprend le langage technique de ses partenaires. Il se concentre sur le développement du chiffre d’affaires de l’entreprise et apporte des solutions favorisant le retour sur investissement.



À propos de Romain

Issu d’un parcours différenciant dans le domaine du web (développement, gestion de bases de données, marketing, commerce en ligne, UX, gestion de projet), Romain s’est construit un profil complet pour développer une activité sur le web. Avec plus de dix années d’expérience, il aide les entreprises à optimiser leur visibilité sur les moteurs de recherche. Conseiller SEO mais aussi rédacteur web, il prend en charge la mise à jour de votre site Internet pour le faire grimper dans les résultats de recherche. Ces dernières années, il travaille aussi bien en France qu’à l’international. À Paris, il a été chef de projet en production web pour la régie publicitaire de BRMTV et RMC (format publicitaire standard, télévisuel et audio). Il habite aujourd’hui à Montréal où il travaille en tant que conseiller SEO pour Desjardins, l’une des plus grandes banques au Canada, après un passage de deux ans dans les bureaux de la Ville de Montréal.